Volkskundemuseum

Ces habitations à pièce unique du 17e siècle restaurées abritent notamment les intérieurs d’une classe, d’une chapellerie, d’une pharmacie, d’une confiserie, d’une épicerie et un intérieur de chambre à coucher authentique. À l’étage supérieur, vous pouvez admirer une belle collection de dentelles. Chaque premier et troisième jeudi du mois (sauf jour férié), les amateurs de sucreries pourront participer à une démonstration du confiseur. Vous pourrez ensuite aller vous reposer quelques instants dans l’auberge « De Zwarte Kat » ou dans le jardin où, si le temps le permet, revivent de vieux jeux.

Ce musée comprend une suite de huit maisons-dieu du 17ème siècle et une annexe moderne. On y visite une classe d’école, une cordonnerie, une chapellerie, un atelier de tonnelier, un salon flamand typique, une confiserie, une pharmacie, une auberge, un atelier de confection, des tissus traditionnels et une authentique chambre à coucher. Dans les pièces s'expose une collection exclusive d’objets anciens dans d'authentiques décors. Au premier étage se trouve une partie consacrée à la dentelle. A côté de l’auberge du musée 'De Zwarte Kat' (Le Chat Noir), des marionnettes, décors, accessoires, affiches, programmes et photos nous content l’histoire de l’ancien théâtre populaire brugeois ‘Den Uyl’. Avec un peu de chance on peut y rencontrer Aristide, le chat noir vivant et mascotte de ce musée.

Histoire

Quand le 'Bond van West-Vlaamse Volkskundigen' et le Brugeois Guillaume Michiels font don de leurs énormes collections, la Ville conçoit l'idée d'un Musée des Arts et Traditions populaires. Huit petites maisons-Dieu du 17e siècle de l'ancienne ‘schoenmakersrente’ (‘rente des cordonniers’) dans la Balstraat, une auberge et quelques petites maisons dans le Rolweg constituent le décor rêvé pour le musée.

Musée

Remontez un petit peu dans le temps et découvrez comment se présentait l'existence du Brugeois ordinaire il y a 100 ans. Toutes sortes d'objets dans des intérieurs authentiques nous en apprennent plus sur les anciens métiers, les traditions religieuses et les usages populaires à la fin du 19e siècle, au début du 20e siècle. Si le temps le permet, de vieux jeux populaires revivent sur la terrasse. Et l'hiver se prête aussi à une authentique ambiance (de Noël) empreinte de nostalgie. Il est toujours agréable de traîner dans le musée, sans oublier non plus le jardin intérieur.

Collection

La collection se compose d'objets faisant partie de la vie quotidienne au 19e siècle et dans les débuts du 20e siècle. C'est ainsi que le musée possède par exemple un grand assortiment de produits liés au tabac, avec des fourneaux de pipe taillés ingénieusement et des pots à tabac en faïence qui appartiennent à notre passé.